VENTS DU SUD scrl fs

Société coopérative à responsabilité limitée et à finalité sociale

 

Facebook Twitter Youtube

Après avoir reçu le permis pour une éolienne citoyenne, notre projet se concrétise. Dans cet objectif, une nouvelle campagne de souscription a été lancée.

Le principe de la coopérative est simple : il s`agit de permettre à tous de participer aux projets éoliens de la région. Comment ? En devenant coopérateur. Les citoyens qui le souhaitent peuvent s`enregistrer en ligne sur le site de Vents du Sud et acquérir des parts dans la coopérative (montant minimum = 1 part = 100€). Ces parts donnent droit à un dividende (limité par la loi à 6%) et un pouvoir décisionnel juste (1 personne = 1 voix).

Les bénéfices excédentaires éventuels seront injectés dans des projets locaux au service de la collectivité. Investir dans la coopérative peut aussi être considéré comme un placement financier éthique avec toutefois l`avantage supplémentaire qu`à terme les coopérateurs pourront obtenir l`électricité produite chez un fournisseur équitable.

A sa création en mars 2012, Vents du Sud comptait 33 fondateurs. Le cap des 100 coopérateurs a été dépassé en un an. Pour Vents du Sud, la participation réelle des citoyens est un principe fondamental. Cela garantit une indépendance par rapport aux spéculateurs internationaux ainsi qu`une implication et un contrôle efficace du projet par chaque coopérateur. Partant de l`idée que la richesse doit être conservée là où elle est générée, investir et bénéficier directement de la production d`énergie verte en devenant coopérateur de Vents Du Sud n`est pas l`apanage de quelques doux rêveurs ou privilégiés. Ce type d`initiative a déjà largement fait ses preuves au Danemark, en Flandre, ou, plus près de chez nous, en divers endroits de Wallonie.

C`est une aubaine pour les gens du Sud Luxembourg de pouvoir contribuer au développement durable en participant à une initiative concrète tout près de chez eux et d`en récolter les dividendes. S`ils n`en profitent pas, il serait dommage que des producteurs traditionnels reprennent leur place.

cociter     conseil national de la coopérateion   rescoop wallonie